Les finances

Les autres recettes

Les recettes industrielles

balles envoiLe syndicat dispose de deux types de recettes industrielles, issues des deux outils de traitement.

  • Au centre de tri des emballages recyclables, les matières triées (plastique, papier, aluminium, carton...) sont revendues aux recycleurs.
  • Au Centre de valorisation énergétique des déchets non-recyclables (CVED), la vapeur produite est revendue à des industriels locaux raccordés au réseau.

 

reseau vapeur cvedBien que fluctuantes en fonction des cours de ventes, ces recettes permettent de maintenir un coût de service relativement faible. D'où l'importance de bien trier ses déchets. Toutefois, si certains déchets ont effectivement une valeur marchande, le coût global de leur traitement reste supérieur à cette valeur. En outre, d'autres déchets ont un coût, lui aussi fluctuant, pour la collectivité : déchets dangereux, encombrants... Les recettes industrielles ne peuvent donc pas couvrir seules la totalité des coûts de collecte et de traitement.

 

 
Les soutiens et les subventions

Les divers soutiens et subventions d'organismes nationaux (Eco-Emballages, ADEME, Ecofolio...) sont perçus par le SMICTOM. Ils sont accordés en fonction de divers critères : tonnages recyclés, projet innovant subventionnable, communication sur les gestes de tri, actions de prévention des déchets... Ils permettent de couvrir environ 15% des frais.

 

 

En savoir plus :

picto 1 finances  picto 2 finances  picto 3 finances  picto 4-1 finances  picto 5 finances

 

picto carte territoire 2017

Le territoire

Parcourez la carte des 68 communes
en savoir +

chiffres clés v2

Chiffres clés

Tous les chiffres du SMICTOM
en savoir +


Vous avez une question ?