Recycler ses végétaux dans son jardin

Pendant la période de confinement liée au coronavirus, les déchèteries du SMICTOM SE 35 sont fermées. Il est donc indispensable de trouver d'autres solutions pour gérer ses déchets de jardin. Tontes de pelouse, tailles, feuilles et branchages, etc... Les déchets dits "verts" peuvent encombrer le jardin. Pourtant, ces végétaux ont l'avantage de pouvoir être traités directement dans votre jardin. Voici quelques conseils pour embellir naturellement vos plantations et éviter les déplacements en déchèteries.

 

 

 
taille arbre jardin

1- Ne pas bruler, ni jeter dans la nature

Brûler ses déchets verts à l'air libre (jardin, champs, etc...) est interdit par la loi (circulaire du 28 novembre 2011 relative au brûlage à l’air libre des déchets). Le brûlage des déchets verts est source de pollution atmosphérique et de risque pour la santé.

Il est également interdit de déposer ses déchets dans la nature, dans les fossés, ou les bords de routes. Ces dépôts, apparentés à du "dépôt sauvage" pourront être verbalisés.

 
Compostage - Tas

2- Composter

Mélangés dans un composteur ou à même le sol, les déchets organiques vont se transformer en engrais naturellement riche, en seulement quelques mois. Tout déchet végétal peut être placé dans le composteur. Composter, c'est également réduire d'un tiers le poids de sa poubelle d'ordures ménagères.

Attention à respecter les proportions : l'herbe ne doit pas représenter plus de 30% du contenant total du compost. En effet, l'herbe fraichement tondue reste très humide. Si vous avez quelques feuilles mortes ou des brindilles, ajoutez-les également ! Elles permettront d'équilibrer le carbone et l'azote de votre compost.

Pour réussir son compost, 4 règles sont à respecter :

  • Mélanger un peu le haut du tas à chaque dépôt pour aérer,
  • Couper en petits morceaux ou broyer au préalable les déchets à décomposition lente pour faciliter leur décomposition,
  • Surveiller l'humidité de son compost et rajouter de la matière (sèche ou humide) en conséquence.

En savoir + sur le compostage

 

 
Paillage jardin

3- Broyer et pailler

Après avoir taillé ses haies et ses arbustes, le volume de branchages obtenu peut être très imposant. Le broyage est la solution idéale, à la fois écologique et économique, pour les utiliser chez soi.

Le principe est de déchiqueter les déchets verts pour les réduire. On diminue ainsi le volume de ses branchages jusqu'à 12 fois. On obtient un produit écologique et sain, appelé broyat, qui peut être utilisé dans son jardin. En valorisant ses déchets verts chez soi, les allers-retours en déchèterie deviennent moins fréquents. La plupart des végétaux de jardin peuvent être broyés à la tondeuse, sans abimer la lame. Découvrez la méthode en vidéo.

Le broyat peut être utilisé en paillage. Cette technique consiste à recouvrir un sol nu de matériaux organiques ou minéraux, dans le but de le nourrir et de le protéger. Vous pouvez ainsi pailler le sol d'un potager, de plantes, de massifs ou de haies bocagères.

A défaut de pailler avec du broyat de branchage, vous pouvez utiliser de la tonte de pelouse préalablement séchée. Le résultat et les bienfaits sont les mêmes.

En savoir + sur la technique

 
paillage tonte

4- Mulcher

Le mulching est une pratique de tonte qui laisse la pelouse finement broyée au sol après le passage de la machine. Les brins d'herbe vont se décomposer naturellement et nourrir le sol au passage. Pour faire du mulching il faut normalement adapter sa tondeuse avec un kit mulching. On peut tout à fait utiliser sa tondeuse classique en relevant la hauteur de coupe à 6cm environ et en retirant le bac collecteur : on coupera moins de gazon, il sera expulsé directement du carter de coupe en fines particules.

 
lasagne1

5- La technique de la culture en lasagne

La technique de culture en lasagne est faite pour vous si votre terre est pauvre. Elle permet de créer un potager extrêmement fertile, tout en recyclant ses déchets organiques. Il s’agit en fait d’une sorte de compost géant sur lequel on plante directement.

Il suffit, sur un endroit de terre délimité, d’entasser une couche de déchet brun puis une couche de déchet vert sur 4 couches, d’arroser puis de planter ou semer dans la cinquième et dernière couche composée de compost ou de terreau.

L'humidité se conserve grâce aux feuilles, vous n'avez plus besoin d'arroser et vous pouvez jardiner sans vous baisser si vous décidez de réaliser sur une butte haute !

Découvrez la technique de la lasagne pour réutiliser différents déchets verts d'un seul coup et sans broyage !

 

push-au-jardin

Réduire au jardin

Quelques conseils pour jardiner au naturel !
en savoir +

picto autres gestes 0

D'autres gestes

En savoir plus


Vous avez une question ?