Au magasin

A la Une

DLC et DLUO en bref

  • la DLUO (date limite d'utilisation optimale) exprimée ainsi : « à consommer de préférence avant fin... » ou « à consommer de préférence avant le... ». Elle figure sur les produits d'épicerie, les conserves, les boissons... Passé cette date, les produits peuvent encore être commercialisés et consommés, mais leurs qualités gustatives et nutritionnelles ne sont plus garanties : éventuellement moins de goût, moins de vitamines, plus sec, plus mou...
     
  • la DLC (date limite de consommation), « à consommer avant le... », concerne tous les produits sensibles : viandes, plats cuisinés, laitages... Dès que la DLC est atteinte, le produit est considéré impropre à la consommation et retiré de la vente. (Cerin)

Une confusion qui pèse lourd

Chaque Français jette en moyenne plus de 20 kilos de nourriture par an, selon l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe). Parmi ces aliments, 7 kilos seraient des produits encore emballés ! Un gâchis qui représente une perte de 400 euros par an, pour un foyer de 4 personnes.

Le gouvernement a lancé l'an dernier un plan visant à réduire de moitié le gaspillage alimentaire d'ici à 2025.

Le Cese (Conseil économique et social), a proposé, ce mardi 28 janvier, de supprimer la DLUO, la date limite d'utilisation optimale, qui figure sur les produits alimentaires. Une date qui n'indique pas une limite impérative de consommation comme la DLC mais simplement que les produits peuvent avoir perdu un peu de craquant ou de saveur.

«DLC et DLUO sont souvent confondues par le consommateur, ce qui conduit en particulier à un gaspillage alimentaire très regrettable», déplore le Cese dans son projet d'avis. En clair, les Français expédient régulièrement à la poubelle des produits qu'ils croient périmés sur la base de la DLUO figurant sur l'emballage. Dans une récente enquête, l'association de consommateurs CLCV a ainsi démontré que plus de 43 % des sondés déclarent jeter une boîte de raviolis en conserve lorsque la date est dépassée de trois semaines, et 30 % pensent même qu'il y a un risque d'intoxication. À l'inverse, plus de 80% d'entre eux mangent un yaourt nature dont la date limite de consommation (DLC) est dépassée de trois jours!

 

 

D'autres gestes

« Je choisis mieux, pour jeter peu »

 

102x102_cabas

GESTE 1 : préférer les caddies, paniers, caisses ou sacs réutilisables = -2kg de déchets par personne par an

 
102x102_Emballages

GESTE 2 : acheter les fruits et légumes en vrac = 0 emballage donc 0 déchet

 
 
102x102_EcoEmballages

GESTE 3 : acheter des produits d’entretien alternatifs ou concentrés = -1kg de déchets par personne par an

 
102x102_Emballages

GESTE 4 : acheter des grands conditionnements = -26kg de déchets par personne par an

 
 
102x102_j'achete

GESTE 5 : utiliser une liste de courses pour éviter les achats non nécessaires, et le gaspillage alimentaire = -20kg de déchets par personne par an

 
a la coupe

GESTE 6 : acheter de la viande, fromage, charcuterie en vrac ou à la coupe = -2kg de déchets par personne par an

 
 
102x102_EcoEmballages

GESTE 7 : acheter des produits quotidiens durables (torchons, serpillère, gourde…) = durée de vie longue, donc moins de déchets

 
verre

GESTE 8 : acheter les autres boissons en bouteilles de verre = plus facile à recycler que le plastique ou la brique

 
 
102x102_EcoLabel

GESTE 9 : choisir des produits avec des labels de protection de l’environnement, appelés Ecolabels = geste citoyen, et produits moins nocifs

 
102x102_stop

GESTE 10 : je suis vigilant sur la Date Limite de Consommation des produits que j’achète = -7kg d’aliments encore emballés par personne par an

 
 

> En savoir plus : www.mescoursespourlaplanete.com

 

push-formulaire

Les formulaires

Stop pub, composteur, demande de bac...
accédez à tous nos formulaires

réduire à la maison

Réduire à la maison

Quelques conseils au quotidien !
en savoir +


Vous avez une question ?