Les piles, vous y pensez ?

pilesTélécommandes, montres, réveils, jeux portatifs, petits appareils électroniques... Les piles ont envahi nos objets du quotidien depuis déjà plusieurs années. Pourtant, une fois usagées, elles sont considérées comme des déchets dangereux qu'il faut trier ! Pourquoi ? Où les déposer ? Comment éviter d'en produire ?

 

 

Attention : déchets dangereux !

piles tri corepileParmi les nombreux constituants des piles et accumulateurs, on trouve des métaux lourds : cadmium (Cd), mercure (Hg), plomb (Pb), zinc (Zn), nickel (Ni),... Bien qu'ils ne soient pas présents dans tous les types de pile, les trois premiers sont reconnus comme extrêmement toxiques pour les êtres vivants.

De plus, ces métaux lourds sont très persistants. Ainsi le mercure d'une seule pile bouton peut contaminer 400 litres d'eau ou 1m3 de terre pendant 50 ans.

Il est donc important de les trier pour qu'elles ne soient pas incinérées avec nos ordures ménagères.

 

 

COREPILE, en charge de la collecte et du traitement

corepileCorepile est l'éco-organisme agréé par l'état qui assure la collecte et le recyclage des piles et accumulateurs portables pour le compte de ses adhérents metteurs sur le marché en France (producteurs, distributeurs, incorporateurs et importateurs). Actuellement, 36% des piles et accumulateurs sont collectés et recyclés. L'objectif est d'atteindre 45% de recyclage en 2016.

 

piles futPour y arriver, divers points de collecte sont implantées sur le territoire. Les piles peuvent être déposées dans les 12 déchèteries du SMICTOM Sud-Est 35 ou dans certains magasins, certaines entreprises... Cliquez ici pour trouver le point de collecte le plus proche de chez vous.

 

 piles utiles corepile En plus d'éviter de polluer l'environnement, le recyclage des piles permet d'éviter de gaspiller des ressources naturelles rares et présentes en quantités limitées dans la nature comme le fer, le zinc ou le nickel.

On peut ensuite produire après recyclage des alliages et des métaux à valeur ajoutée (acier, ferromanganèse) qui seront utilisés dans de nombreuses industries.

 

 

Moins jeter, c'est possible ?

Près de 30% des piles jetées contiennent encore de l'énergie, parfois même proche de l'état neuf. Pour le savoir, il est possible de les tester. Le testeur de pile Sauvepile®, à l'accueil du SMICTOM et de la mairie de Boistrudan, vous indique si votre pile contient encore de l'énergie. Si oui, elle pourra servir à d'autres usages (télécommande et lampe torche à LED...) ou tout simplement vous permettre de changer la seule pile réellement usagée sur le jeu de 3 ou 4 piles de votre appareil. www.sauvepile.com

 

 

piles rechargeableUne autre solution pour jeter moins de piles est d'utiliser des piles rechargeables. Elles permettent de multiplier la durée de vie des piles, contrairement aux piles à usage unique. Un bon geste pour produire moins de déchets dangereux. Pour autant, les piles rechargeables restent aussi toxiques que les autres. Quand elles sont usées, il faut les trier et déposer dans un point de collecte.

 

 

 

déchetterie

Les déchèteries

Toutes les infos utiles et pratiques sur les déchèteries.

en savoir +


Vous avez une question ?