Réparer dans un Repair Café

réparationL'obsolescence programmée est une pratique, imputée aux fabricants consistant à réduire la durée de vie d'un objet pour inciter le consommateur à le racheter toujours plus vite, souvent plus cher dans sa nouvelle version. Depuis 2015, la loi de transition énergétique a  fait de cette technique une infraction passible d'une amende.

 

Allonger la durée de vie des objets

Près de 1 000 tonnes de réfrigérateurs, télévisions et autres appareils électriques et électroniques sont régulièrement été déposées dans les déchèteries du département en un an. Parmi eux, des appareils probablement victimes de l'obsolescence programmée.

 

Pour procéder à un achat durable, bon pour l'environnement comme pour ses économies de long terme, le consommateur peut se poser la question suivante : cet objet comporte-t-il des pièces  faites pour être remplacées ? Quoiqu'il en soit, il est toujours possible de faire appel à un réparateur en cas de panne pour déterminer si son téléphone portable, son four, sa valise, son fauteuil ou ses chaussures sont réparables.

 

Des initiatives pour accéder à la réparation

Pour favoriser le passage, et l'accessibilité, à l'ère de la réparation, les initiatives se multiplient.  

À Retiers, un Repair Café a été mis en place par  l'Association « Espace de vie sociale Crocq Vacances». Cette initiative, débutée en mai 2016 à une fréquence idéalement trimestrielle, propose aux habitants de participer à une demi-journée de réparations en tous genres, encadrée par des bénévoles. Ces derniers sont le plus souvent retraités et anciens professionnels de la réparation. Pour sa première session, le Repair Café a accueilli environ 80 participants venus avec leurs affaires personnelles à restaurer : cartables, vélos, rétroviseur, chaîne stéréo... Au total 250 kilos d'objets ont été réparés.

Depuis, d'autres Repair Café ont vu le jour à Noyal Sur Vilaine et à Châteaugiron-Saint Aubin du Pavail.

> Pour découvrir les Repair café en place en Ille-et-Vilaine, rendez-vous sur : repaircafe.org.

 

À l'échelle régionale, la Chambre des Métiers et de l'Artisanat, en partenariat avec l'Ademe, ont lancé l'action Répar'Acteurs.

logo répar'acteursS'il veut obtenir le label Répar'Acteurs, l'artisan doit s'engager à promouvoir la réparation avant une vente de matériel neuf. Il fera ensuite partie d'un annuaire portant le même nom. Au-delà des questions d'économie personnelle ou de préservation de l'environnement, le choix de la réparation est aussi une belle occasion de soutenir l'économie locale.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de l'annuaire des Répar'Acteurs.

 

 

 

 

picto carte territoire 2017

Le territoire

Parcourez la carte des 68 communes
en savoir +

chiffres clés v2

Chiffres clés

Tous les chiffres du SMICTOM
en savoir +


Vous avez une question ?