Le SYNDICAT DE TRAITEMENT DES DÉCHETS VITRÉ-FOUGÈRES est depuis le 1er janvier 2019 l’organisme public qui gère le Traitement et la Valorisation des déchets ménagers pour le compte de deux  SMICTOM :

  • le SMICTOM SUD-EST 35 (Vitré)
  • et le SMICTOM PAYS DE FOUGÈRES.

Logo STT VF

Pourquoi cette fusion ?

Le territoire concerné

Quelques projets

La création du Syndicat de Traitement entre en cohérence avec l’arrondissement Vitré-Fougères créé en 2010. Il répond par ailleurs aux orientations et aux objectifs de la Loi de Transition Énergétique pour la croissance Verte ainsi qu’au nouveau Plan Régional de Prévention et de Gestion des Déchets  de BRETAGNE, voté en 2020.

Le bassin d’environ 200 000 habitants et 113 communes que représente le regroupement des deux Syndicats de collecte permet de conserver des tonnages nécessaires au maintien des outils de traitement sur le territoire, et d’assurer dans de meilleures conditions l’exploitation des outils de traitement.

carte du territoire du Syndicat de Traitement

Plusieurs grands chantiers vont s’ouvrir pour le Syndicat de traitement dans les prochaines années :

  • la réhabilitation du Centre de Valorisation énergétique des déchets ménagers pour créer de nouvelles filières de recyclage et de valorisation énergétique
  • la réhabilitation du centre de tri pour pouvoir être en mesure de trier et recycler tous les emballages en plastique à compter du 1er janvier 2023
  • la création d’un nouveau quai de transfert sur Fougères
  • l’implantation de parcs photovoltaïques sur l’ancienne décharge de Cornillé.

punaise En bref, ce nouvel organisme permet de :

  • Mieux respecter la hiérarchie des Modes de traitement des déchets (1-ne pas générer le déchet, (2-réduire et réemployer, (3-valoriser en matière (recycler), (4-valoriser en énergie, (5– éliminer),
  • Conserver une maîtrise d’ouvrage publique sur les outils de traitement, pour garantir une concurrence sur le long terme, et maîtriser le coût pour l’usager
  • Mutualiser les équipements de traitement des déchets ménagers
  • Limiter les exportations de déchets dans les territoires et départements voisins
  • Tendre vers le zéro enfouissement en favorisant la valorisation matière et énergétique.

 

Fonctionnement administratif

Le Syndicat de traitement compte 27 membres.

Ceux-ci sont issus des assemblées délibérantes du SMICTOM Sud-Est 35 et du Pays de Fougères :  17 pour Vitré et 10 pour Fougères. Cette répartition a été décidée proportionnellement à la population.

Le personnel du Syndicat de traitement est issu des deux Syndicats primaires, via des mises à disposition.

Le financement du Syndicat de traitement se fait via une redevance d’équilibre, versée par les deux SMICTOM.

Isabelle DUSSOUS, Présidente du Syndicat de Traitement Vitré-Fougères

Madame DUSSOUS est la Présidente du Syndicat de Traitement Vitré-Fougères pour ce mandat 2020-2027.

Voir la composition complète du Bureau Syndical

Les outils de traitement

A chaque déchet, une destination!

Emballages ménagers, papiers… une fois triés, que deviennent ces déchets recyclables ? Et que se passe-t-il avec les ordures ménagères quand le camion de collecte quitte votre rue ? Découvrez ci-dessous les usines qui traitent les déchets du territoire Vitré-Fougères, après chaque geste de tri.

 

L’ancienne décharge de Cornillé : un projet lumineux !

L’ancienne décharge située à Cornillé devient un site de production d’énergie solaire

Plusieurs collectivités d’Ille et Vilaine associées à des partenaires privés, se sont rassemblées pour lancer un projet d’envergure :  l’implantation de parcs photovoltaïques sur des sites d’enfouissement réhabilités. L’ancienne décharge de Cornillé, gérée depuis janvier 2019 par le Syndicat de Traitement Vitré-Fougères, fait partie des 7 sites sélectionnés.

C’est la société Breti sun ISDND (dont les collectivités et le SDE 35 sont majoritairement actionnaires) qui porte ce projet. La production d’énergie solaire issue de cette mutualisation devrait représenter 25% de la production solaire du département, soit environ la consommation annuelle d’électricité de 4 900 habitants.