Le centre de tri


picto nom  Nom : Centre De Tri des emballage recyclables (CDT)


picto localisation  Localisation : rue Pierre et Marie Curie à Vitré (35500)


picto propriétaire  Propriétaire : SMICTOM Sud Est 35


picto exploitant  Exploitant du site : Derichebourg environnement


picto salarié  Salariés : 35 personnes


picto taux  Taux d'erreurs de tri* : 11 % (contre une moyenne nationale de 25%).

 

centre de tri

1. Une fois collectés, les déchets recyclables issus des sacs et des bacs jaunes sont déposés au centre de tri.
2 et 3. Après un tri manuel, chaque famille d'emballage (métal, carton, plastique...) est compactée en « balle » (cubes).
4. Ces balles sont transportées dans des usines de recyclage. Les matériaux triés y seront alors transformés en d'autres produits et repartiront dans le circuit de notre vie.

 

En 2015, 89 % des 12 760 tonnes de déchets qui sont passés au Centre de tri ont été valorisés. Parmi eux, 42% provenaient des sacs et bacs jaunes du territoire du SMICTOM Sud-Est 35. Les autres tonnes entrantes sont issus des déchèteries, d'autres collectivités ou d'industriels locaux.

Le carton brun qui provient des déchèteries ne passe pas sur la chaîne de tri. Il est conditionné, stocké et envoyé en filière.

Le verre (4 795 tonnes collectées en 2015) ne passe pas par le Centre de tri. Il est stocké sur une plateforme à Vitré avant d'être envoyé directement dans une filière du recyclage.

 

 

picto exclamation  Quels impacts peuvent avoir les refus de tri ?

Les erreurs de tri entrainent :

  • des coûts supplémentaires de collecte et de tri qui auraient pu être évités si les déchets avaient été placés dans les bacs gris dès le foyer,
  • un ralentissement de la chaîne de tri et une diminution des performances horaires car ces déchets sont souvent sales et demandent un entretien supplémentaire au niveau des tapis, roulements…
  • une dégradation des machines/tapis/roulements de la chaîne de tri dans certains cas : tapis déchirés par des objets tranchants (ex : poussettes, ski...).
  • un danger pour les agents de tri : piqûre par des seringues, produits dangereux ou corrosifs.
  • Souillure des emballages bien triés qui sont déclassés et non recyclés.
 

* Les erreurs de tri sont les déchets non recyclables en l’état actuel des filières, déposés par les habitants dans les sacs, bacs et bornes d'apport volontaires jaunes. Les erreurs les plus courantes sont : pots de yaourt, films plastiques, pots de fleurs, textiles, restes alimentaires, couches, déchets verts…

 

tonnages

Les tonnages

Les chiffres 2016 de la collecte et du traitement
en savoir +


Vous avez une question ?