Le vote du budget constitue l’acte majeur de l’année, celui où les délégués élus définissent et approuvent la politique financière et fiscale pour les mois à venir. Les délégués représentants les 67 communes du syndicat adoptent le budget annuel au cours d’un comité syndical, avant le 31 mars de chaque année.

 

Le budget prévisionnel de 2020 s’élève à 19,84 M d’euros.

  • 83 % du budget sera dédié aux dépenses de fonctionnement
  • 17% à l’investissement

 

Comment les dépenses sont-elles financées ?

La recette principale du SMICTOM provient de la taxe d’enlèvement des ordures ménagères incitative à hauteur de 66%. Ensuite, ce sont les recettes industrielles issues de la vente de matériaux pour le recyclage et de vente d’énergie (vapeur, chaleur…). Enfin, les subventions et les soutiens d’éco-organismes couvrent le reste des charges.

 

Pourquoi une tarification incitative ?

Sur recommandation du grenelle de l’environnement le SMICTOM a instauré depuis 2019 une tarification incitative (TEOMi). C’est-à-dire un paiement lié à l’utilisation du service. Il y a une part fixe et une part variable (incitative), calculée en fonction du nombre de fois où le bac sera collecté.

Quel est l’intérêt de cette « incitation » ?

  • Réduire la production de déchets dans chaque foyer et donc la production d’ordures ménagères à incinérer ou enfouir.
  • Réduire les gaz à effet de serre par la réduction du nombre de camions de collecte sur les routes.
  • Augmenter le geste de tri et augmenter le taux de recyclage. Le SMICTOM bénéficie de recettes supplémentaires des éco-organismes et des industriels. Cela peut limiter les coûts pour l’usager.

 

tytom-interrogation

En savoir plus

Pour en savoir plus sur la TEOM incitative, consultez le menu « ma taxe incitative ».

La Tarification incitative